Note : ici on lit.

Quand la parole orale s'essouffle, se perd ou se disperse, il est probablement l'heure de redescendre à la parole écrite, affirme le poète. C'est peut-être pour cela que j'écris.

Prendre le temps de ralentir le temps, de poser le corps et in fine la pensée. Observer le monde dans son infinité comme dans son intimité. Rassembler les idées. Choisir les mots, les peser, les palper.

Faire - des phrases, des paragraphes, des vers, des strophes et des chapitres. Les défaire. Monter. Descendre. Construire. Déconstruire. Oui, creuser, avec autant de sueur sur les mains que de peur au fond de l'estomac, dans les boues sombres et glacées du mystère pour en sortir quelques pépites, pour illuminer un maigre instant l'au-delà, l'au-dedans... avant de tout recouvrir, de tout refermer et de finir d'écrire... car, comme le dit encore le poète sans la poésie le vent n'est rien.

brouilly poésie

poésies, aphorismes & photographie

Pierres Bleues Editions, 2017

avec la participation de Denis Laveur

Le Livre des Saisons

roman

2014-2018

Aujourd'hui pour détendre je suis allé au cirque

roman

2015

Les témoins

roman

2016-2018

  • Facebook Black Round
  • Instagram Black Round
  • Twitter Black Round
  • Vimeo Black Round
  • YouTube

© 2018, design by Cédric Jacquemont